atavisme

atavisme [ atavism ] n. m.
• 1838; du lat. atavi « ancêtres », pl. de atavus « quatrième aïeul »
Biol. Forme d'hérédité dans laquelle l'individu hérite de caractères ancestraux qui ne se manifestaient pas chez ses parents immédiats; réapparition d'un caractère primitif après un nombre indéterminé de générations.
Cour. Hérédité biologique des caractères psychologiques. Ils aiment le jardinage par atavisme. Par ext. Hérédité des idées, des comportements. « Son atavisme protestant la prédisposait assez bien, d'ailleurs, à cette idée » (Martin du Gard).

atavisme nom masculin (latin atavi, ancêtres) Apparition imprévue, chez un individu, d'un ou de plusieurs caractères qui s'étaient manifestés chez un de ses ancêtres et qui avaient disparu depuis une ou plusieurs générations (vieux). [Cette réapparition est aisément explicable par la génétique classique.] Instincts héréditaires, habitudes ancestrales : Conserver un vieil atavisme paysan.atavisme (synonymes) nom masculin (latin atavi, ancêtres) Apparition imprévue, chez un individu, d'un ou de plusieurs caractères...
Synonymes :
- hérédité

atavisme
n. m.
d1./d BIOL Réapparition, chez un descendant, d'un caractère des ascendants, qui peut avoir été latent pendant plusieurs générations.
d2./d Cour. Ensemble des caractères héréditaires.

⇒ATAVISME, subst. masc.
A.— BIOL. ,,Réapparition chez un descendant d'un caractère quelconque des ascendants, caractère demeuré latent pendant une ou plusieurs générations intermédiaires.`` (Le Gendre ds GARNIER-DEL. 1961). Le phénomène de l'atavisme; un lointain atavisme; tel trait réapparaît par atavisme :
1. Quelle manifestation irréfragable de l'atavisme! (...) Pendant que je me colletais avec ce jeune énergumène, je fus frappé de lui voir absolument les mêmes yeux qu'au portrait de son infâme trisaïeul maternel, ...
GOBINEAU, Les Pléiades, 1874, p. 96.
Spéc., ZOOL. ,,Présence dans une race d'un caractère ou d'une fonction qui n'a plus de raison d'être dans son état actuel, mais qui pourrait s'expliquer comme persistance d'un état antérieur.`` (LAL. 1968).
BOT. ,,Tendance des plantes hybrides à retourner à leur type primitif.`` (LITTRÉ).
Rem. Attesté aussi ds Ac. compl. 1842, BESCH. 1845, Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., DG, Ac. 1932, ROB., QUILLET.
ÉLEV. Naissance d'animaux de moindre valeur rappelant les types d'animaux exploités avant que les races soient améliorées. Synon. vulg. coup en arrière.
P. méton. Un trait ainsi réapparu. Un atavisme de cannibale, retrouvé intact chez un civilisé (P. BOURGET, Nos actes nous suivent, 1926, p. 140).
B.— P. ext. Transmission continue, de génération en génération, des caractères héréditaires, physiques ou moraux :
2. Tant pis tous les désastres, sauf celui-ci, celui de ressembler, plus tard, à son père indélicat, à sa mère vicieuse et frivole... On dit que l'atavisme est une loi fatale, qu'on retombe tôt ou tard sous sa sanction, malgré toute morale, tout effort...
MIOMANDRE, Écrit sur de l'eau, 1908, p. 126.
3. Un long atavisme, des lignées sélectionnées promettent seules des séries d'individus fixes, de modèle et d'aptitudes, comme en Irlande.
PESQUIDOUX, Le Livre de raison, 1928, p. 205.
P. méton. Ensemble des caractères héréditaires d'une race :
4. Ses sourcils arqués comme je ne les avais jamais vus entouraient les globes de ses paupières comme un doux nid d'alcyon. Des races, des atavismes, des vices reposaient sur son visage.
PROUST, La Prisonnière, 1922, p. 72.
♦ Instincts héréditaires :
5. J'essayais de me procurer la sauvage griserie animale que j'avais connue jadis dans des courses semblables. Persuadé, comme je le suis, des lois de l'atavisme préhistorique, je m'efforçais, par cette sensation de la marche forcée et celle des hauteurs, d'éveiller en moi l'esprit rudimentaire de la brute ancestrale, de l'homme des cavernes dont je descends, moi comme les autres.
P. BOURGET, Le disciple, 1889, p. 172.
Péjoratif :
6. Il y a eu d'abord des attaques portant sur des points de détail : la notion d'anormal, les divers stigmates, l'atavisme, les vues sur l'épilepsie, la fatalité et la statique lombrosienne. On s'est ainsi rapidement dirigé vers un « minimum lombrosien » inattaquable : caractères somatiques déterminant le crime; ...
A. DAVID, La Cybernétique et l'humain, 1965, p. 118.
C.— P. anal. Transmission à l'intérieur d'une communauté humaine, d'une façon de vivre, d'un savoir-faire. Faire une chose par atavisme :
7. La primitivité la plus totale préside à l'extraction du rubis comme du saphir; la technique n'a pas été modifiée depuis des siècles; les mineurs, sans doute par atavisme, travaillent si adroitement qu'une tentative de mécanisation n'a pas apporté de profit pratique et financier.
A. et N. METTA, Les Pierres précieuses, 1960, p. 73.
P. méton. Cette façon de vivre transmise, habitudes ancestrales :
8. La tendance invincible de sa grande statuaire à poursuivre le modelé sphérique qui bourdonne sans fin autour d'un noyau central invisible, ne viendrait-elle pas des lointains atavismes transmis par les chaudronniers et les potiers primitifs que l'une des plus anciennes musiques connues aurait dorlotés dans leurs habitudes?
É. FAURE, L'Esprit des formes, 1927, p. 67.
PARAD. Hérédité, race, ressemblance, tare. — SYNT. Atavisme bourgeois, chrétien, commun, féroce, hébraïque, indéfectible, indéniable, inexpliqué, millénaire, nord-africain, polynésien, prédominant, puritain; effroyable, lointain, long, malsain, monstrueux, puissant, secret, vieil atavisme; cas, crise, défi d'atavisme, fatalité de l'atavisme, mélange, phénomène, symbole d'atavisme; atavisme d'aristocrate, de barbare, de mysticité, de rapacité, de vagabondage; attribuer qqc. à cet atavisme, réapparaître par-, revenir par-, tenir qqc. de son-, triomphe de l'-; l'atavisme pèse sur ..., prédispose à.
PRONONC. :[].
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. a) 1838 biol. (Ac. Compl. 1842 : Atavisme ... Ressemblance d'une plante ou d'un animal avec ses aïeux, même éloignés); b) spéc. 1865 bot. (LITTRÉ-ROBIN : Atavisme ... tendance des hybrides à retourner à leur type primitif); 1877 biol. (LITTRÉ Suppl. : Atavisme ... réapparition d'un caractère primitif, après un nombre indéterminé de générations); 2. 1876 « transmission de caractères héréditaires de génération en génération » (MÉNARD, Rêveries d'un païen mystique, p. 202 : Rappelle-toi ce que nous disait dernièrement le docteur sur ces étranges ressemblances constatées dans les familles où l'on conserve des portraits d'ancêtres. C'est ce qu'il appelait l'atavisme).
Dér. du rad. du lat. atavi (atave); suff. -isme. 1 du sens « quadrisaïeuls, aïeux éloignés »; 2 du sens « ancêtres (en ligne continue) ».
STAT. — Fréq. abs. littér. :109.
BBG. — GARNIER-DEL. 1961 [1958]. — GOBLOT 1920. — GOUG. Mots t. 1 1962, p. 151. — HUSSON 1970. — LAFON 1969. — LAL. 1968. — Lar. méd. 1970. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — MARCEL 1938. — MAT. Louis-Philippe 1951, p. 39. — Méd. 1966. — Méd. Biol. t. 1 1970.

atavisme [atavism] n. m.
ÉTYM. 1838; du rad. lat. atavi (atave) « quadrisaïeuls, ancêtres », et -isme.
1 Biol. Forme d'hérédité dans laquelle l'individu hérite de caractères ancestraux qui ne se manifestaient pas chez ses parents immédiats. Réapparition d'un caractère primitif après un nombre indéterminé de générations.
0.1 Cette notion (de l'atavisme), introduite par Baudement dans la science zootechnique, représente l'influence collective des aïeux à distance, suivant son expression, par opposition à l'hérédité, qui représente l'action immédiate et actuelle, l'influence individuelle du reproducteur. Plus une race est ancienne, plus la force de l'atavisme est grande; il arrive parfois que, dans une famille d'animaux, certains produits se distinguent par un ou plusieurs caractères saillants, qui les éloignent de leurs parents immédiats, pour les rapprocher de quelqu'un de leurs ancêtres, parfois très éloigné; c'est ce qu'on appelle coup en arrière.
Omnium agricole, p. 72.
Zool. « Présence dans une race d'un caractère ou d'une fonction qui n'a plus de raison d'être dans son état actuel, mais qui pourrait s'expliquer comme persistance d'un état antérieur » (Dict. de Lalande).
Bot. Retour progressif d'un hybride vers l'un des types naturels d'où il provient.
Zootechn. Naissance d'animaux de moindre valeur présentant les caractéristiques des animaux élevés avant l'amélioration des races.
Par métonymie. Trait réapparu de cette manière.
2 Cour. Hérédité biologique des caractères physiques ou psychologiques. || C'est de l'atavisme !Par ext. Hérédité des idées, des comportements.
0.2 Bah ! affaire d'atavisme, ce sont les siècles d'éducation et de croyance, derrière vous, qui protestent.
Zola, Paris, t. II, p. 87.
1 Tout un passé, toute une enfance personnelle et tout un atavisme de foi revient momentanément au fond de nos cœurs, tandis que nous cheminons sans parler (…)
Loti, Jérusalem, IV.
2 Son atavisme protestant le prédisposait assez bien, d'ailleurs, à cette idée que la société ne doit pas être soumise à un rigoureux conformisme (…)
Martin du Gard, les Thibault, VII, 42.
3 Par anal. Transmission, dans une communauté (d'une connaissance, d'une façon de vivre…). || Faire une chose par atavisme.
DÉR. Ataval, atavique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • atavisme — m. atavisme > « Fiho d un ajudant en retrèto couneissié pèr proche atavisme lou secret d em…asca li gènt. » Laforêt. [Ne figure pas dans Lou Tresor dóu Felibrige] …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • Atavisme — Atavus En génétique, un atavus (ou atavisme) est un caractère primitif qui réapparaît après une ou plusieurs générations. Le terme était fréquemment employé dans un sens psychologique pour désigner, de manière plus ou moins fondée, et souvent en… …   Wikipédia en Français

  • atavisme — (a ta vi sm ) s. m. Terme didactique. En botanique, tendance des plantes hybrides à retourner à leur type primitif.    En physiologie, ressemblance avec les aïeux. ÉTYMOLOGIE    Atavus, de ad, à, et avus, aïeul, suivant les étymologistes latins… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ATAVISME — n. m. Transmission héréditaire de certains caractères physiques ou moraux. En termes de Botanique, il signifie Tendance des plantes hybrides à retourner à leur type primitif …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • atavisme — a|ta|vis|me Mot Pla Nom masculí …   Diccionari Català-Català

  • Atavisme — Urarv, tilbagefald, opdukken af nedarvede træk fra fjern forfader …   Danske encyklopædi

  • atavisme — Inscrit l’existence dans une continuité (le «lignage» des ethnologues) et des ressemblances qui fondent la parenté. L’hérédité des comportements et des mentalités n’est pas douteuse, c’est la quote part du facteur culturel qui n’est pas bien… …   Dictionnaire de Sexologie

  • atavisme — a|ta|vis|me sb., n (genopdukken af en ellers forsvunden arveegenskab; tilbageslag i udviklingen) …   Dansk ordbog

  • atavique — [ atavik ] adj. • 1876; de atavisme ♦ Biol. Qui se transmet par atavisme. Caractères ataviques (opposé à acquis) . ⇒ héréditaire. ♢ Cour. Qui est lié ou qui résulte de la transmission des caractères héréditaires. « Cette inaptitude atavique à… …   Encyclopédie Universelle

  • Pépé Bradock — (real name Julien Auger), is a French DJ, producer, and remixer of the genre of house music.Pépé started making music at the age of 14 by learning to play guitar, and by playing in several jazz funk bands around Paris. He also started DJing and… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.